Rien ne change

si vous ne change… si vous n’êtes pas blondes aux yeux bleux, 1m70, 55kg, les nichons à l’air, et j’en passe, bah personne ne vous regarde, personne ne se soucis de votre devenir ou de votre passé. Et c’est insupportable parfois, c’est comme une cicatrice qui ne se referme jamais, comme une non vie.

Alors vous n’aurait pas droit à une bonne et heureuse année et à quoi bon vivre ! et par conséquent ce texte me semble le bienvenu :

 

Poussière vivante, je cherche en vain ma voie lactée
Dans ma tourmente, je n’ai trouvé qu’un mausolée
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais … des pages vides

Poussière errante, je n’ai pas su me diriger
Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser
Et je divague
J’ai peur du vide
Pourquoi ces larmes
Dis… à quoi bon vire

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous, j’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût

Poussière brûlante, la fièvre a eu raison de moi
Je ris sans rire, je fais n’importe quoi
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais … des pages vides

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous, j’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût

 

ou aussi :

 

Un matin….
Un matin comme les autres….
Un matin… pour s’apercevoir….
Qu’il n’y a rien…

Un soir…
Un soir sans espoir…
Que l’espoir de voir au loin ce long tunnel…
Long tunnel tant attendu….

Une idée…
Une envie qui mûrie depuis des années…
Pour finir par une absorption….
De nuages blancs….
Espoir d’un monde meilleur….
Meilleur….

Un souffle, une voix…
Pour s’apercevoir et croire que l’on est plus seul….
Mais le rêve finit là….
Et la 1ère fois que l’on ouvre les yeux…
C’est pour s’apercevoir….
Que l’on a décidé pour vous…

Alors tout n’est que haine…
Haine de soi, haine de l’autre…
S’apercevoir que malgré tout…
Rien n’est fini….
Rien n’est jamais fini…
Pour finalement…
Se rendre compte…
Que ce n’est plus la vie… mais une survie…
Que l’on a décidé pour vous…

demain de Victor Hugo

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

 

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

 

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et, quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

comme j’ai mal

Je bascule à l’horizontal
Démissionne ma vie verticale
Ma pensée se fige animale
Abandon du moi
Plus d’émoi
Je ressens ce qui nous sépare
Me confie au gré du hasard
Je vis hors de moi et je pars
A mille saisons, mille étoiles

Comme j’ai mal
Je n’verrai plus comme j’ai mal
Je n’saurai plus comme j’ai mal
Je serai l’eau des nuages
Je te laisse parce que je t’aime
Je m’abîme d’être moi-même
Avant que le vent nous sème
A tous vents, je prends un nouveau départ

Plus de centre tout m’est égal
Je m’éloigne du monde brutal
Ma mémoire se fond dans l’espace
Ode à la raison
Qui s’efface
Je ressens ce qui nous sépare
Me confie au gré du hasard
Je vis hors de moi et je pars
A mille saisons, mille étoiles

Comme j’ai mal
Je n’verrai plus comme j’ai mal
Je n’saurai plus comme j’ai mal
Je serai l’eau des nuages
Je te laisse parce que je t’aime
Je m’abîme d’être moi-même
Avant que le vent nous sème
A tous vents, je prends un nouveau départ

MALTRAITANCE

Rien n’est plus insupportable que la maltraitance des enfants par des enfants. Que faire quand on est pas comme les autres, et que les autres te le font bien ressentir. Le pire c’est que cela peut continuer à l’âge adulte de différentes façons. Le non respect, l’indifférence, et finalement vous vous rendez compte que rien n’a changé, et vous espérez que ça va changer mais rien ne change. Tout est un éternelle recommencement.

bon noël à toutes et à tous

Encore et toujours dans la mélancolie

comment s’en sortir sans se détruire ou renier une part de soi ?

RETOUR A LA MELANCOLIE

que peut on faire quand des souvenirs noirs d’enfance reviennent à la surface…

EUPHORIE MELANCOLIE

Voici mon était actuel, euphorie car tout semble aller, mélancolique quand un rien va me faire basculer. Alors je laisse le temps faire son effet.

Mélancolie anxieuse c’est quoi

La mélancolie est un trouble de l’humeur caractérisé par un état dépressif, un sentiment d’incapacité, une absence de goût de vivre pouvant, dans les cas les plus graves, conduire au suicide.
Le terme mélancolie est très ancien, il recouvre plusieurs significations qui varient plus ou moins dans son histoire dans la littérature, les arts, la médecine, la psychiatrie, la philosophie, et la psychanalyse

 

finalement le nouveau départ va être retarder  :’o|

TIMELESS 2013

Mélancolie anxieuse

Miren elle lisait

une petit blog qui n’a l’air de rien, mais elle a déjà pubilié 3 livres et ils sont magnifique je vous la recommande :
http://alicia-ancolia.blogspot.fr/

c’est une belle journée…. Adio les « amis »

KORRIKAAAAA

Negua joan da ta

Le Méliphage à l’oreillons bleus

Le Méliphage à oreillons bleus (Entomyzon cyanotis), unique représentant du genreEntomyzon, est une espèce de passereaux de la famille des Meliphagidae. Avec 29,5 cmde long, il est plutôt grand pour un méliphage. Il a un plumage caractéristique, avec des parties supérieures olive, des parties inférieures blanches et une tête et une gorge noires. Il possède une marque blanche sur l’arrière de la tête et un trait malaire également blanc à la base de son bec. Il est facilement reconnaissable par les taches bleues de peau déplumée qu’il a sur les joues lorsqu’il est adulte. Chez le jeune, cette marque est jaune. Les mâles et les femelles sont d’apparence semblable.

Le Méliphage à oreillons bleus vit sur les côtes nord et est de l’Australie ainsi qu’en Nouvelle-Guinée. On le rencontre dans les bois ouverts, les parcs, les jardins. Il est sédentaire dans une partie de son aire de répartition, et nomade par endroits, mais les déplacements de l’espèce n’ont jamais été étudiés avec précision. Son alimentation se compose essentiellement d’invertébrés, et est complémentée par des fruits et du nectar. Il utilise souvent d’anciens nids depomatostomes qu’il rénove et où la femelle pond et couve deux ou trois œufs.

Trois sous-espèces sont distinguées. Seul représentant de son genre, il est fortement apparenté aux méliphages du genre Melithreptus. Il est considéré comme de « préoccupation mineure » par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

La légende du Chargelina

La Légende du Changeling est une série de bande dessinée franco-belge en cinq tomes créée par Pierre Dubois (scénario), Xavier Fourquemin (dessin) etScarlett Smulkowski (couleurs), éditée en album entre juin 2008 et mars 2012 auLombard, au rythme d’un tome par an.

Dans l’Angleterre victorienne, elle raconte l’histoire de Scrubby, enfant de fées échangé à la naissance contre un bébé humain. Doué de la capacité à voir lepetit peuple, Scrubby quitte la région sauvage du Dartmoor où il a vécu douze ans lorsque sa famille adoptive part chercher du travail à Londres. Il passe par différentes épreuves, incluant la perte de son père, de sa mère et de la jeune fille qu’il aime, un rude emploi d’enfant mineur, la lutte contre le tueur Spring Heeled Jack et l’attaque d’une secte satanique, avant la révélation de ses origines et de son rôle.

Cette série reçoit de bonnes critiques et un accueil favorable. Pierre Dubois, elficologue, conteur et spécialiste du thème, crée un scénario initiatique doublé d’une critique sociale envers la révolution industrielle, où l’extrême richesse côtoie l’extrême pauvreté. Le dessin au trait fin et expressif de Xavier Fourquemin, qui donne des « gueules » à ses personnages, et enfin les couleurs de Scarlett Smulkowski s’adaptent au style historico-fantastique de l’ensemble.

William Thomas Stead

William Thomas Stead, communément W. T. Stead, (né le 5 juillet 1849 à Embleton dans le Northumberland et mort le 15 avril 1912 lors du naufrage du Titanic) était un journaliste engagé, écrivain et spiritualiste anglais.
W. T. Stead commença à travailler comme employé de bureau à quatorze ans dans une entreprise commerciale de Newcastle upon Tyne. Très vite remarqué par la presse régionale à laquelle il envoyait régulièrement des articles, il fut nommé à la tête du Northern Echo en avril 1871, le plus jeune rédacteur en chef de l’histoire de la presse britannique. Journaliste militant animé d’un esprit de croisade sociale, il défendait des idées politiques et sociales avancées, proches de celles du mouvement libéral d’alors. Après la victoire électorale de Gladstone en 1880, W. T. Stead entra à la Pall Mall Gazette au moment où elle devenait l’organe plus ou moins officiel du parti libéral. Il transforma radicalement le journal dans sa forme et son fond et en fit un quotidien de référence. Ses grandes campagnes d’opinion menèrent à des réformes politiques et sociales majeures. La plus célèbre, qui lui valut la prison, contre la prostitution enfantine (dite du « Maiden Tribute »), permit de relever l’âge de consentement sexuel. Cependant, il froissa beaucoup de personnalités lors de ses nombreuses croisades. Il finit par devoir quitter la rédaction en chef du journal en janvier 1890.
Il avait déjà créé un journal militant avec Annie Besant, The Link, après le « Bloody Sunday » de 1887. Il créa en 1890 un mensuel, la Review of Reviews qui connut un tel succès qu’il développa des éditions américaine et australienne les années qui suivirent. Ses engagements, pour la paix ou pour le spiritualisme, lui valurent de nouveaux problèmes. Il ne cessa cependant de contribuer à faire avancer ses causes, comme lors de la seconde conférence de La Haye en 1907.
Il mourut lors du naufrage du Titanic, alors qu’il se rendait à une conférence à New York. Son corps n’a pas été retrouvé. De nombreuses légendes, prémonitions et manifestations spiritualistes entourent sa mort.

La macédoine

La Macédoine, en forme longue la République de Macédoine (en macédonien Македонија et Република Македонија), est un État d’Europe du Sud situé dans la péninsule des Balkans. C’est un des États successeurs de la République fédérative socialiste de Yougoslavie, dont elle a déclaré son indépendance en 1991. Elle est membre des Nations Unies depuis 1993, mais à la suite d’un différend sur son nom avec la Grèce, elle a été admise sous le nom provisoire d’Ancienne République yougoslave de Macédoine ou Ex-République yougoslave de Macédoine, abrégé en ARYM.
Sans accès à la mer, elle partage ses frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Serbie, le Kosovo et l’Albanie. Le pays, qui compte deux millions d’habitants, occupe approximativement la moitié nord de la Macédoine géographique, qui s’étend aussi en Bulgarie et en Grèce. Sa capitale et plus grande ville est Skopje, suivie par Koumanovo, Bitola, Prilep ou encore Tetovo. Le pays est essentiellement montagneux et compte une cinquantaine de lacs.
De par sa position, le territoire de la république a connu de nombreuses occupations et migrations, les plus marquantes étant l’âge byzantin, l’arrivée des Slaves au vie siècle, puis une domination ottomane longue de cinq siècles. Ces présences ont façonné une culture riche en influences ainsi qu’une population hétérogène, puisqu’en plus de citoyens appartenant au peuple macédonien, le pays compte d’importantes minorités albanaise, turque et rom. La Macédoine compte ainsi une majorité d’habitants slaves et orthodoxes, mais aussi une forte communauté musulmane.
La République de Macédoine possède un régime politique démocratique et parlementaire. Longtemps isolée, elle ne possède pas de tradition industrielle ancienne et elle a connu, après son indépendance, un passage à l’économie de marché très difficile. Elle se classe parmi les États européens les plus pauvres, à cause de son isolement géopolitique, du manque d’investissements extérieurs et de la fragilité de son économie. L’adhésion à l’Union européenne a été définie comme la principale priorité stratégique par le gouvernement macédonien.
Lire la suite

Saint Valentin

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l’amitié1. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

À l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l’Église catholique romaine par la désignation desaint Valentin comme saint patron des couples2. Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l’amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au xixe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n’est pas rare qu’une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d’école primaire en envoient à leur maîtresse d’école.

En France, le dessinateur Raymond Peynet est l’auteur d’illustrations emblématiques des « couples d’amoureux » et Georges Brassens a chanté les « amoureux des bancs publics »

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories