Lettre à moi-même

Pendant une bonne partie de ma vie je n’ai fait que me chercher, savoir pourquoi, savoir comment toutes ces choses m’arrivaient, ce qui constitue aujourd’hui mon passé, un passé lourd d’abord en souvenir honteux et un passé lourd de conséquence sur mon présent et bien sûr sur mon futur. Tous ces combats qui ont brisés mon insouciance, et mordus mon existence. J’ai encore quelque chose en moi, quelque chose comme un autre moi, un désir d’aimer, d’être aimée telle que je suis avec le bon et le mauvais. Aujourd’hui est un autre jour, un jour constitué de mon passé et une envie enfin de futur. Un futur que j’ai du mal à réaliserù tant psychologiquement que physiquement. Le futur est un jour où j’aurai enfin entre mes mains ce passé, un passé digéré, cicatrisé, tombé dans ces souvenir qui ne le font plus mal. A ce jour je n’en suis pas là. Pour le moment mon passé je le revis chaque jour, chaque jour est constitué de la même manière des mêmes rituels. Il m’arrive parfois de me surprendre, de me dire laisse tomber et pense à autre chose mais ce n’est que de courte durée. Mais pendant cette courte durée je revis enfin, je ressent du plaisir à vivre et non survivre. J’aimerai qu’un jour je puisse enfin souffler, me poser quelque part et pouvoir enfin aussi m’asseoir et me dire que ce n’était qu’un cauchemar. Malheureusement je n’en suis encore qu’à cracher tous ces souvenir qui surgissent, je n’envisage aucune sortie sauf pour aller voir mes 2 amours et cela me pèse. Mais lorsque je regarde quand même derrière, je voie que j’ai progressé et que mon  présent change à chaque instant et par conséquent mon futur aussi. Alors il m’est permis de rêver à ce futur où mon passé ne serait qu’un passé comme tant d’autres. Mais pour le moment il faut que tout sorte, toutes ces angoisses perpétuelles, celle toute simple de la vie courante comme par exemple aller faire des courses, chose qu’il m’est impossible. Il y a encore bien des choses à faire et j’en suis consciente et il me faudra ce temps à la fois mon ami et mon ennemi, mais je préfère le voir maintenant comme un ami qui me tiendra la main pour me conduire vers ce futur plein d’espoir.


Warning: require(/homepages/38/d266838214/htdocs/og/wp-content/themes/RainForest/comments.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/38/d266838214/htdocs/og/wp-includes/comment-template.php on line 1213

Fatal error: require(): Failed opening required '/homepages/38/d266838214/htdocs/og/wp-content/themes/RainForest/comments.php' (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/38/d266838214/htdocs/og/wp-includes/comment-template.php on line 1213